Sur Twitter, organisez votre prise de parole au travers d’un débat !

Si vous avez lu mes récents articles, vous aurez compris que je fais depuis quelque temps un focus sur Twitter, ses bonnes pratiques mais surtout les tendances qui, selon moi, sont porteuses et permettent d’apporter une valeur ajoutée dans sa communication.

Aujourd’hui, j’aimerai vous parler du débat sur Twitter que j’ai déjà abordé dans un précédent article : « Les nouveaux formats du journalisme sur Twitter« . Je vous ai présenté le mécanisme de ce format repéré au fil de ma veille sur le site de microblogging. Mais plus que la théorie, rien de mieux que la mise en pratique.

Suite au dernier évènement créé au sein de l’association SocialMixCity dont je suis la vice-présidente, nous avons abordé le sujet de Pinterest que nous a présenté Christian Radmilovitch, Pinterest Evangelist. Une thématique particulièrement d’actualité, qui a suscité pas mal de questions.

SMC Pinterest article

L’ensemble des personnes intéressées par le sujet n’ayant pu assister à l’évènement, j’ai donc trouvé pertinent de proposer à Christian de prolonger le débat. Je l’ai donc sollicité pour mettre en place le 1er Tweet Débat (d’une longue série, j’espère !).

L’avantage de lancer ce nouveau format ? Attirer un public déjà appétant sur le sujet (qui a assisté à l’évènement ou pas) et en profiter pour surfer sur la vague du SocialMixCity. Pour cela, il nous fallait un format particulièrement « vendeur » qui ne soit pas une redite mais plutôt un complément. L’objectif étant de jouer sur l’effet longue traîne particulièrement important pour tout type d’évènement.

Mais il y a d’autres avantages non négligeables pour ce type de format :

  • économie de frais de déplacements : l’évènement se faisant en ligne, elle ne nécessite pas de se déplacer physiquement.
  • disponibilité : il est plus facile pour l’intervenant mais également pour les participants, de se dégager un temps pour participer en ligne.
  • interactivité : ce format incite à l’échange, l’interaction bref un débat ouvert ou toutes les contributions sont riches d’enseignement et prises en considération.
  • chronologie : le mécanisme permet une souplesse avantageuse dans les échanges. Ainsi, il n’est pas obligatoire de répondre à une question Q1 uniquement dans la partie de la conversation dédiée. Pour faire simple, il est possible, alors qu’on se serait à la question Q3 par exemple, de revenir à la question Q1 (en précisant toujours R1 pour la réponse, ce qui permet de reconstituer le fil de la discussion). Ainsi, les questions restent ouvertes même en décalage.
  • durée de vie : le débat sur Twitter est disponible intemporellement, pour peu que l’on connaisse le hashtag dédié (ici #TweetDebatPinterest)

Sans revenir sur la mécanique du format, nous avons ainsi travaillé, Christian et moi-même sur 5 questions et 5 réponses qui ont servi de trame pour la structure du débat. Nous avons travaillé les visuels (expliquer le principe, les règles du jeu, la façon de répondre pour plus de compréhension/fluidité) , fait une veille d’actualité sur Pinterest (afin d’alimenter en contenu) et déterminé un temps pour le traitement de chaque question (afin de pouvoir gérer le temps et respecter le cadre).

1

2

Nous avions, grâce au talk du SocialMixCity, une base de contributeurs sur laquelle travailler et nous appuyer pour communiquer et « recruter » les twittos intéressés par le débat. Nous restait à déterminer la date de ce rendez-vous ainsi que l’heure la plus adaptée. Nous avons ensuite lancé la com’ avant le débat en lui-même.

Tweet Pinterest

Plutôt qu’un long discours, je vous invite à visionner le Twitter Moment créé à la suite du débat pour vous faire une idée plus précise de ce que ça donne : https://twitter.com/i/moments/1098489180647317504

Des remarques ? Des questions ? N’hésitez pas à les partager en commentaires 😉

Démarquez-vous sur Twitter !

bocal

Voici un article que je n’avais pas prévu d’écrire mais comme je suis particulièrement active sur Twitter depuis quelques temps, je suis aux aguets quant à la manière d’optimiser mon utilisation. Une façon d’utiliser au mieux les fonctionnalités de Twitter pour maximiser l’effet de mes tweets.

Et comme j’apprécie de partager mes petites recettes, j’ai décidé de vous en parler. Rien de particulièrement innovant dans cet article, je ne me base que sur l’existant. Simplement, j’aborde des fonctionnalités sous un autre angle qui me paraît plus intéressant et je vais vous expliquer pourquoi.

twitter

Pour la majorité d’entre nous, nous utilisons Twitter au fil de l’eau ou, si nous avons un rythme de publications soutenu, nous les automatisons le plus possible. Mais, comme l’avez peut-être noté, il semble que Twitter veuille adopter des mesures de plus en plus drastiques en matière de qualité de contenu.

Notamment :

Si vous avez lu mon précédent article sur les nouveaux formats du journalisme, vous aurez compris que j’ai particulièrement à coeur de chercher ce petit « plus «  qui me différenciera des autres twittos.

J’ai réalisé ce matin, alors que je rattrapais les tweets que j’avais raté sur mon fil depuis ma dernière connexion, que ce n’était pas évident de suivre un ensemble de publications sur un même sujet en particulier (autre que les Trending Topics évidemment !)… Bref, j’ai également réalisé, au fil de mes propres tweets, qu’il n’y avait pas de cohérence dans les thématiques abordées. Et qu’il en est de même pour la plupart d’entre nous. Difficile de faire le tri sur un sujet en particulier sauf à utiliser la fonctionnalité de recherche Twitter.

Je fais beaucoup de curation (via Scoop.it, que je vous conseille fortement. Pour les connaisseurs de l’outil, vous allez rapidement comprendre de quoi je parle) et ma veille est catégorisée par topics/thématiques, ce qui permet d’avoir une information claire et triée.

C’est un peu le même principe que semble préparer Twitter pour ce qui est des actualités. Mais il faudra attendre un peu pour en savoir plus…

J’en ai donc conclu qu’il serait judicieux pour moi (et dans une optique « test and learn » qui plus est) de regrouper mes tweets par thématiques.

Ce qui présente plusieurs avantages :

  • j’utilise de plus en plus les options de recherche de Twitter pour mes propres tweets sur un sujet donné (donc avec un hashtag le plus souvent). Je me sers donc maintenant de Twitter également comme une sorte de bibliothèque de savoirs dans laquelle je peux piocher à n’importe quel moment (et retrouver l’ensemble de mes tweets postés sur le sujet depuis la création de mon compte). Par exemple : @clementisa #IA
  • plutôt que de distiller des informations au compte goutte sur un sujet, j’ai commencé progressivement à utiliser les threads comme une sorte de veille permanente. Comme vous le voyez avec cet exemple, l’ensemble de mes tweets sur le sujet du journalisme est ainsi relié !

  • Ce qui permet de suivre l’ensemble d’une veille et non plusieurs éléments disséminés à droite à gauche. Mais… les tweets sont indépendants les uns des autres, comme vous pouvez le voir ici avec le deuxième tweet de mon exemple ! Ainsi, pour un twittos qui consulte Twitter de manière « classique », rien de change. Si, en revanche, vous souhaitez remonter l’ensemble de ma veille sur le sujet, il vous suffit d' »afficher cette discussion » sous le tweet 😉afficher discussion
  • De plus, lorsque vous animez un compte Twitter a plusieurs (confrères Community Managers, je pense à vous 😁), cela peut vite être le bazar dans l’ordre de vos publications « classiques ». Cependant, si chacun des acteurs reprend le principe du thread, comme je viens de l’expliquer, il n’y a pas de soucis !
  • Autre avantage, chaque élément du thread étant indépendant l’un de l’autre, vous pouvez tout à fait changer de visuel, passer du format photo à vidéo et inversement, mentionner d’autres twittos que dans votre tweet initial (celui qui servira de « couverture » de votre thread en quelque sorte !). Que vous soyez seul ou plusieurs à animer le compte, vous pouvez mettre en place une véritable stratégie de publication ! Car oui, à chaque fois que vous allez alimenter votre thread en revanche, vous pouvez changer de cible, d’influenceurs, d’ambassadeurs, de formats, de visuels… les possibilités sont multiples ! Et n’importe quel twittos peut « prendre le train en marche » et récupérer l’ensemble de votre veille sur votre thématique/hashtag ! Donc, à partir du moment où il tombe sur l’un de vos tweets, il se retrouve intégré dans votre veille.
  • Et pour finir en beauté, sachez que vous pouvez également ajouter à votre thread des anciens tweets que vous souhaitez réexploiter. Pour cela, rien de plus simple : retrouver le tweet en question et copier le lien comme ceci :

Puis l’ajouter dans votre thread :

Si vous ne souhaitez pas utiliser les threads pour diffuser votre veille de manière plus organisée, vous pouvez également utiliser les Twitter Moments. C’est une autre façon de procéder et à peu près similaire à une (grosse différence) près… Hormis si vous prenez la peine de mentionner des twittos lorsque vous diffuserez votre Twitter Moment, vous ne pourrez le faire qu’une seule fois ! Ce qui est dommage !

Néanmoins, cela peut s’avérer utile pour regrouper votre veille sur un sujet en particulier mais qui n’est pas alimenté par vos propres tweets ! Il sera très facile d’intégrer dans votre Twitter Moment les tweets que vous aurez sélectionnés (y compris les vôtres) et de les intégrer au fur et à mesure. L’avantage de ce format est que vous pouvez l’éditer à tout moment puis le mettre à jour en l’alimentant régulièrement et en le rééditant.

Le seul inconvénient de ce format, comme je l’ai déjà dit, est qu’il faut mentionner dans la présentation de votre Twitter Moment, l’ensemble des twittos dont vous reprenez les tweets. Par exemple :

img_0759

Voilà, vous savez tout (ou presque 😉) de ma réflexion pour mieux utiliser son compte Twitter. Vous avez d’autres idées ? N’hésitez pas à les partager en commentaire !