Faut-il privilégier la viralité au contenu ?

Ça y est, c’est décidé, vous allez lancer votre blog (collaboratif) ? Oui mais vous vous demandez comment vous allez pouvoir vous faire (re)connaître en tant qu’expert dans votre domaine ?

je me lance
En tant que professionnel, vous avez bien sûr déjà pris soin, depuis longtemps, de construire votre réseau relationnel aussi bien IRL que virtuellement. Vous en venez donc logiquement à la conclusion que, pour faire connaître votre blog, il faut donc tout miser sur l’aspect viral. Pour renforcer cette viralité, vous misez tout sur la multi-diffusion. Votre stratégie ? Vous créez des groupes sur les réseaux sociaux les plus connus : Facebook et Google+ en tête. Vous recrutez à tour de bras afin de compter un maximum de membres (relayeurs) en misant davantage sur la quantité que sur la qualité.
Parmi vos relayeurs, vous comptez sans doute aussi un peu sur la notoriété des contacts que vous avez recruté dans vos troupes, ceux que vous êtes allé chercher en direct, pour contribuer à votre blog.

viralité
Vous communiquez un maximum autour de vous, sur chacun des médias sociaux sur lesquels vous êtes présent, vous demandez à votre « réseau » de relayer au maximum. Vous n’hésitez pas, également à citer (utiliser) les noms de vos « contributeurs » à tout-va. Un moyen supplémentaire de « surfer » sur leur notoriété et leur réseau respectif.
En bref, vous êtes partout, à toute heure du jour et de la nuit. Vous êtes omniprésent ! Le moindre article mis en ligne est partagé voire carrément imposé tellement il est multi-diffusé…

Oui mais… vous courez droit à la catastrophe ! Attention à ne pas vous décrédibiliser ! En faisant beaucoup de bruit alors même que vous avez encore peu de contenu en ligne, vous risquez surtout de vous causer du tort et de donner de vous une image faussée. Ne faites pas de cette stratégie la vôtre car elle se retournera contre vous !

Je n’ai pas prétention à vous dire ce que vous devez faire. Mais je peux néanmoins vous faire partager ma vision de Community Manager et de blogueuse… Je suis moi-même en train de développer le blog que vous êtes en train de lire… 🙂
Bien sûr, comme tout un chacun, je voudrais que ce blog devienne une référence, que mon nombre de followers augmente au fil du temps et que les interactions soient au rendez-vous. Evidemment, je souhaite que mon expertise soit reconnue.

création de contenu
Pour autant, je n’ai pas fait le choix de privilégier la viralité de mon blog au profit de sa qualité. Je ne cherche pas à être relayée à tout prix mais à publier du contenu qui me corresponde, qui soit pertinent, qui vous parle. Parce que je préfère prendre le pari de conserver ma crédibilité, plutôt que de surfer sur ma (possible) notoriété et d’utiliser mes différents contacts pour gagner en visibilité.

Bien sûr, je travaille mon SMO, je fais du netlinking, je partage le lien de mon blog sur mes différents profils média sociaux , je fais de la curation de contenu, je diffuse mes articles sur certains canaux. Mais je n’ai pas pris l’option d’utiliser les réseaux de mes différents contacts. Je leur laisse le soin de diffuser mon contenu s’ils le juge pertinent. Ce sera là ma vraie récompense, la reconnaissance de mon travail et de mon expertise… 🙂

Et vous, qu’en pensez-vous ? Vous êtes blogueur(se) ? Quelle a été votre stratégie de conquête ? 🙂

Comment alimenter en contenu votre profil Viadeo

Maintenant que vous avez créé vos groupes/communautés, nous allons voir quelles sont les solutions pour alimenter votre fil de news et/ou vos groupes.

Pour rappel si dans vos groupes vous avez largement de quoi écrire un texte, votre fil de news, lui est limité à 140 caractères (comme sur Twitter). Un paramètre important à prendre en compte.

Il existe des solutions classiques mais très chronophages pour créer du contenu :
–          Produire votre propre contenu ;
–          Mettre en place des alertes Google (par exemple) ;
–          Suivre des flux RSS ;
–          Créer votre blog.

Toutes ces solutions sont très intéressantes mais elles posent selon moi un problème : le temps et le manque de centralisation des informations.

C’est pourquoi je préconise de passer par la curation (ou agrégateur de contenus). Cet outil vous permettra de centraliser toutes vos informations (dont je parle plus haut) et de les dispatcher non seulement sur cette plateforme mais également sur chacun de vos médias sociaux.

Pour ma part, j’ai une prédilection pour Scoop.it qui est très simple d’utilisation et très visuel puisqu’il se présente sous la forme d’une newsletter qui pourra de ce fait trouver une autre utilité.

Je vous prépare pour un prochain article un petit slideshare sur l’utilisation de l’outil Scoop.it.

En attendant, si vous avez des suggestions ou des commentaires, n’hésitez pas ! 🙂

Twitter : les annonceurs peuvent maintenant cibler leurs campagnes par mots clés

Les annonceurs peuvent dorénavant utiliser des mots clés pour cibler leurs campagnes publicitaires sur Twitter. En clair, Twitter est en mesure d’afficher une publicité sur la timeline ou les résultats de recherche en fonction des mots clés tweeter ou saisis par un utilisateur.

See on descary.com