Faux avis, une problématique de taille !

faux avis

A l’heure où les médias sociaux ont une place prépondérante dans nos prises de décisions et dans nos actes d’achats, certaines entreprises n’hésitent pas à recourir aux faux avis pour influer sur nos comportements.

Restauration hotellerie

Ainsi, Elsa Fayner, journaliste pour Rue89, nous relatait-elle en juillet dernier l’exemple du restaurant (fictif) chez Oscar et celui, tout aussi parlant, de Peter Hook, directeur de la communication des hôtels du Groupe Accord et de ses pratiques frauduleuses.

Détecter

Si certains indices peuvent nous permettre de déceler ces faux avis, il n’est pas pour autant évident pour un individu lambda d’y voir très clair. Selon l’article du Time datant du 25 septembre 2013 , voici quelques pistes de détection :
– l’usage intempestif de pronoms personnels ;
– l’exagération ou abus de qualificatifs ;
– l’usage à outrance de certains mots-clés ;
– l’utilisation de langage figuratif dans un contexte non approprié

Amex Tripadvisor

Pour pallier à ces contrefaçons, certains pays comme les Etats-Unis tentent de mettre en place des moyens de vérification. Ainsi, American Express et TripAdvisor ont-ils mis au point un système permettant aux consommateurs d’établir une preuve d’achat. Un moyen intelligent de vérifier que les avis donnés sont bien le fait de clients réels.

afnor normalisation

Mais c’est en France que la riposte s’organise le mieux avec la mise en place de la Norme NF Z 74-501. Norme qui a pour objectif de réglementer la fiabilité des processus de collecte, modération et restitution des avis de consommateurs.

Pour aller plus loin dans la compréhension de la mise en place de cette norme, un article à venir très prochainement sur les détails de son élaboration et ce qu’elle implique.

Avis de consommateurs : la défiance s’accroît

Faux avis de consommateurs

Avis de consommateurs : la défiance s’accroît

A l’heure où les avis de consommateurs sont plus que jamais la « référence » pour l’acquisition d’un produit ou d’un service, il est devenu indispensable de faire la chasse aux faux avis.

En effet, la conséquence directe en est une perte de confiance des internautes et par la même, une baisse du « pouvoir de recommandation ».

C’est pourquoi l’AFNOR a mis en place le 4 juillet 2013, la norme NF 274-501 avec pour objectif principal de pallier à cette problématique. Permettant ainsi à tout site désireux de voir ses avis de consommateurs « certifiés ».

Et vous, qu’en pensez-vous ? Cette mesure sera t-elle efficace ? Restaurera t-elle la confiance des (futurs) consommateurs ?

Pour aller plus loin, inscrivez-vous à la Web-Conférence NF Service Avis en ligne, le 3 octobre 2013.