Vos visuels 360° sur Facebook !

Annoncées en juin dernier, Facebook permet de mettre en ligne des photos 360°. Si le réseau social autorisait d’ores et déjà les vidéos immersives, il était un peu ardu de les réaliser sans un matériel adéquat (les premières caméras 360).

L’avantage des photos par rapport à la vidéo ? Nul besoin d’investir dans un matériel encore assez cher et dont la technologie doit encore évoluer. Un simple smartphone suffira à faire votre bonheur ainsi que l’application Facebook.

Ainsi, un panorama réalisé à partir de votre smartphone :

IMG_2416.JPG

Comment faire ? C’est très simple ! Une fois que vous avez pris votre photo en format panoramique, allez sur votre profil Facebook et chargez votre photo comme ceci :

capture-decran-2016-11-14-a-11-02-20

Capture d’écran 2016-11-14 à 11.02.40.png

Votre visuel définitif ressemblera à ceci :

Capture d’écran 2016-11-14 à 11.04.04.png

Vous noterez le petit cercle sur la droite de l’image qui indique qu’il s’agit d’une vidéo à 360° (180° serait plus juste mais il est tout à fait possible de mettre deux photos bout à bout pour faire un 360° ou même de construire entièrement un visuel 360 !).

Pour cela, les dimensions idéales pourraient être 19 232 x 2 334 pixels (dans mon exemple avec 2 photos mises bout à bout pour faire un 360°).

Et voilà, c’est à vous de jouer ! 😉

Vos visuels depuis votre smarphone !

L’époque étant à la généralisation de l’usage des smartphones, vous avez sans doute dû créer un visuel sans avoir votre ordi sous la main. Voici donc quelques astuces pour réaliser vos visuels à partir de votre 3ème main, outils particulièrement utiles pour nous autres Community Managers 😉

over

Over

L’application est gratuite (mais il faudra payer pour enrichir le nombre de polices ou de visuels). Côté images, vous avez accès aux bibliothèques gratuites Unsplash et Pixabay. Les photos sont de qualité, même si cela peut parfois prendre un peu de temps pour trouver le bon visuel).

Vous disposez de gabarits adaptés aux formats des différents réseaux sociaux (Instagram, Facebook, Twitter, Pinterest, Youtube, Linkedin, …) et d’autres aux dimensions d’écran de plusieurs appareils (iPhone, Watch, 16:9, …). Vous pouvez choisir un arrière-plan de votre bibliothèque personnelle (l’appli différencie les jpg des png, ce qui est pratique pour retrouver un logo en transparence par exemple), dans Unsplash, Pixabay ou Google images. Les traditionnels filtres sont bien présents, mais il y a aussi quantité d’outils de retouche d’image : ajustements colorimétriques, taille, ombrage, opacité, rotation, flou, teinte, masque, etc.

La fonction « teinte » est particulièrement utile. L’application permet d’intégrer un logo en png sur un arrière-plan. Grâce à cette fonction, vous allez pouvoir modifier la teinte du logo ou de votre png, pour l’intégrer proprement dans votre image.

Vous disposez d’Artworks, souvent payants, qui sont des petits objets, des formes, des textes pour agrémenter vos images. Pas toujours facile de trouver ce qu’il vous faut, d’autant que les bibliothèques sont payantes.

canva

Canva

Depuis peu, Canva dispose de son application sur iOs pour iPhone et iPad. On y retrouve les fonctionnalités du site adaptées à la taille d’un écran mobile. Ce qui est particulièrement agréable, c’est qu’une fois connecté, on retrouve sur l’application tous les visuels réalisés sur le site ou sur l’app. Vous pouvez commencer un visuel sur votre téléphone et le reprendre sur votre ordinateur quelques minutes plus tard.

Les formats proposés sont nombreux (on y retrouve la plupart des réseaux sociaux, des gabarits pour votre blog, etc.) Côté photos, vous aurez accès à du gratuit (Unsplash) et du payant. Les layouts vous permettront de gagner du temps pour créer une image rapidement.

spark

Spark Post

Tout comme Canva, vous pouvez aisément l’utiliser depuis le site internet sur votre ordinateur ou depuis l’application sur votre smartphone. Vous retrouvez vos visuels d’une plateforme à l’autre.

On retrouve finalement des fonctionnalités communes : les gabarits, l’accès à des banques d’images gratuites, les titres, etc. Toutefois, il s’agit d’Adobe et il fallait se distinguer. Ainsi, au choix d’image, on a la possibilité de piocher dans sa bibliothèque Lightroom pour les photographes. Cela évite les va-et-vient et les conversions entre applications. Très pratique. Spark propose également des images toutes faites, à modifier, qu’il range par thématiques : Seasonal, Craft, Business, Travel, Food et Lifestyle. Les visuels proposés sont de qualité et servent également à montrer toute la richesse de l’application. Difficile d’ailleurs de faire un faux pas visuel puisque l’application vous guide. En effet, lorsque vous choisissez une image d’arrière-plan, Spark vous propose d’emblée une palette de couleurs pour vos textes et éléments graphiques. Super pratique pour utiliser des couleurs qui fonctionnent ensemble.

C’est l’application qui propose les mises en page de texte les plus folles et les plus créatives. Enfin, vous pouvez animer les éléments de votre composition graphique et exporter tout ça en vidéo ou en gif animé.

Et vous, quel(s) outil(s) utilisez-vous pour créer vos visuels à partir de votre smartphone ? Faites-nous un retour sur leur(s) usage(s) ! 😉

Source : http://www.squid-impact.fr

Protégez vos visuels sur Internet !

Le droit d’auteur, qui porte sur les écrits, photos, visuels, etc., confère à l’auteur un droit de propriété exclusif sur sa création, aussi bien en matière de droits moraux (divulgation, par exemple) que patrimoniaux (droit d’exploitation de l’œuvre : représentation, reproduction ou adaptation). Si le droit d’auteur s’applique dès la création de l’œuvre, la protection qu’il apporte suppose d’en prouver l’existence.

Mais, en cas de litige, l’auteur doit être en mesure de prouver qu’il est bien l’auteur et la date de création de son œuvre.

Blokai (outil gratuit) est un service en ligne qui se propose de vous aider à protéger vos droits sur vos créations graphiques sur Internet. Photos, designs, dessins, Blockai vous invite à déposer une sorte de copyright en ligne avec un certificat de publication pour faire valoir vos droits.

capture-decran-2016-11-10-a-22-16-01

Blockai va surtout mettre en place une veille automatique sur toutes les images que vous allez déposer sur le service. Pratique.

Après une inscription rapide sur le site, vous allez pouvoir télécharger vote première image (vous pouvez lui donner un titre et une description). Blockai enregistre la date et l’heure de votre dépôt et vous fournit un certificat numérique. Le service va dans le même temps scanner le web et les réseaux sociaux à la recherche de l’image et vous indiquer si elle s’y trouve déjà. Vous pourrez y récupérer les liens des pages où Blockai a déniché votre image.

L’outil va aussi veiller sur vos intérêts en scannant régulièrement le Net et vous alertant si votre image apparait dans de nouveaux endroits. C’est d’une redoutable efficacité.

Blockai va créer avec toutes vos images une page profil regroupant l’ensemble de vos oeuvres. Notez que ces dernières peuvent être publiques ou privées.

Blockai vient d’enrichir son service avec une option pour Twitter. Une fois enregistré il suffit de tweeter une image que vous souhaitez protéger avec le hashtag #blockai. Quelques secondes plus tard, vous recevrez toujours par Twitter un lien qui vous mènera à votre certificat de propriété.

Capture d’écran 2016-11-10 à 22.20.02.png

L’outil Blokai est encore en cours de développement. Il constitue une tentative louable de mettre en place un système de protection du droit d’auteur sur le net et les réseaux sociaux. Si la valeur légale de ce type d’outils est sans doute contestable devant un vrai tribunal, il permettra aux auteurs de veiller à la diffusion et reprise de leurs oeuvres et éventuellement de contacter directement les copieurs pour réclamer leurs droits.